Avec Peru Organic, Nespresso lance son premier café bio

Repéré le 08 décembre 2020
Brouillon auto

Nespresso lance Peru Organic, son premier café bio ! Une initiative supplémentaire de la marque qui a fait du café de haute qualité, durable et neutre en carbone, sa priorité.

Peru Organic, le premier café bio de Nespresso

Peru Organic, le premier café bio de Nespresso, s’intègre dans sa gamme Master Origins, une collection de spécialités originaires de pays sélectionnés, élaborées par des producteurs soucieux de gestion durable selon un savoir-faire artisanal. Avec Peru Organic, Nespresso franchit un nouveau cap dans son engagement pour la préservation des ressources. Son café certifié bio est cultivé sans intrants de synthèse et dans le respect rigoureux du cahier des charges habituel de Nespresso, qui exige des pratiques agricoles durables et interdit toute déforestation. Dans le nord-est du Pérou, sur les pentes des Andes qui culminent à 2 000 mètres, les caféiculteurs jouissent d’un environnement idéal pour produire de grands arabicas.

Sur ces hauteurs vierges de toute pollution, les cerises sont récoltées à la main puis séchées dans les jardins avec le plus grand soin. Pour renforcer la biodiversité dans leurs exploitations, les fermiers locaux utilisent des fertilisants naturels comme la pulpe de café ou encore des peaux de banane. Ce label bio, attribué à la référence Peru Organic de Nespresso, constitue donc un gage supplémentaire de traçabilité et de durabilité pour le consommateur. Café de haute qualité fruité, Peru Organic s’épanouit sur des notes de céréales grillées qui persistent longtemps en bouche.

Engagé pour l’environnement depuis 2003

Cette extrême attention portée à la production durable de café, de la plantation à la tasse, s’inscrit au cœur du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable, lancé dès 2003 en partenariat avec l’ONG Rainforest Alliance. Dans un contexte d’urgence climatique, il rassemble aujourd’hui 110 000 caféiculteurs dans 15 pays.

[…]
Lire l'article en entier Source : Le Figaro Auteur : 14Haussmann Date source : 7 décembre 2020