Biocoop : « Nous devons progresser sur la transparence alimentaire »

Repéré le 21 juin 2024
Biocoop : « Nous devons progresser sur la transparence alimentaire »

Biocoop a adhéré au collectif En vérité, aux côtés de nombreuses marques alimentaires. L'idée : faire en sorte que l'ensemble des acteurs avancent sur la transparence dans les magasins.

En mai dernier, l’enseigne Biocoop a annoncé avoir rejoint En vérité, une association de marques demandant au législateur d’imposer une véritable transparence alimentaire dans les magasins et les différents points de vente. Au sein du collectif se trouvent une soixantaine de professionnels du secteur, tels que Priméal, Les 2 vaches, Graines et légumineuses de France ou encore Le Coq noir. Autant d’acteurs qui estiment que « se nourrir devrait être l’acte le plus simple du monde (mais que) c’est (pour autant) devenu un véritable casse-tête », lit-on dans le manifeste de l’association. En cause notamment : le manque de données claires, parfois, sur les étiquettes et la multiplication des labels…

Faire ses courses… « les yeux fermés »

Tous ces professionnels espèrent une clarification et que ce soit plus clair dans les rayons des supermarchés et des hypermarchés pour les clients. L’idée étant de se réunir régulièrement pour échanger sur la thématique et de plaider pour des améliorations : « Nous devons progresser collectivement sur la transparence », soutient Henri Godron, président du conseil d’administration de Biocoop. Il était pour lui « naturel » d’adhérer au collectif En vérité, dans la mesure où la coopérative se mobilise sur cette question depuis de longues années, comme il l’explique.

[…]
Lire l'article en entier Source : Emarketing Auteur : Philippe Lesaffre Date source : 19 juin 2024