Comment Maisons du Monde valorise ses engagements RSE?

Repéré le 09 mars 2020

Maisons du Monde en parle peu, mais fait beaucoup en matière de RSE depuis la mise en place d'un plan stratégique en 2014. En 2020, l'enseigne d'ameublement veut rendre plus visibles ses engagements qui, loin du greenwashing, reposent sur des preuves solides.

« Aujourd’hui, 65% de notre offre d’ameublement répond à des critères de durabilité, tant au niveau de la traçabilité des matières premières utilisées, que de la capacité des produits à être recyclés ou encore à obtenir des certifications en ce sens », explique Fabienne Morgaut, directrice de la RSE et de la Fondation Maisons du Monde, qu’elle a contribué à lancer en 2015, après avoir déployé la stratégie RSE de l’entreprise en 2014 : « Nous travaillons notre politique de développement durable depuis mon arrivée en 2010, mais la stratégie RSE « Engageons-nous » a permis de développer plus officiellement un écosystème collaboratif invitant chaque partie prenante – clients, collaborateurs, fournisseurs – à faire sa part… Cela fait ainsi dix ans que nous avons adopté un discours de preuves, et il est temps aujourd’hui de le dire. L’idée est de raconter ces histoires, de les rendre accessibles afin d’en faire un critère différentiant vis-à-vis des clients, aussi bien en magasin qu’en publicité ou sur nos réseaux sociaux. »

Mettre en avant son offre responsable en magasin

Le premier chapitre de ce nouveau storytelling prend pour décor le magasin, où les gammes écoresponsables de l’enseigne ont été mises en lumière : « Nous avons pour cela formé les collaborateurs et mis en place un réseau de référents RSE dans les pays francophones. Nous sommes en train de faire de même en Italie et en Allemagne. L’objectif est d’embarquer l’ensemble des collaborateurs dans la stratégie RSE, et d’affirmer leur rôle de sensibilisateurs auprès des clients, en mettant en avant notre offre responsable, mais aussi des projets comme le micro-don par l’arrondi. »

[…]
Lire l'article en entier Source : e-Marketing Auteur : Clément Fages Date source : 3 mars 2020