Commerce et écologie : des grandes marques expérimentent la vente en vrac chez Franprix

Repéré le 22 février 2021
Brouillon auto

Quatre magasins à Paris et en Ile-de-France vont vendre en vrac céréales, légumineuses; féculents, biscuits apéritifs ou encore des bonbons. Un test pour évaluer l’appétence des consommateurs pour les produits sans emballage.

Ancel, Carambar, Lutti ou Kellogg’s : des produits de grandes marques vont être proposés à la vente en vrac dans quatre magasins Franprix de Paris et Ile-de-France, annonce le distributeur jeudi, en promettant des prix équivalents ou moins chers que pour les produits emballés.

L’enseigne du groupe Casino va expérimenter cette offre dans quatre magasins, à Paris (rue Haxo dans le XIXe, rue de Montreuil dans le XIe), à Courbevoie (Hauts-de-Seine) et à Andrésy (Yvelines), jusqu’en mai 2021. L’objectif affiché est « d’évaluer l’intérêt des consommateurs pour ce nouveau concept » et de « réfléchir au modèle économique et logistique pour un déploiement à plus grande échelle ».

De 24 à 36 références selon la taille des magasins

Franprix, qui revendique 900 points de vente en Ile-de-France et dans le sud-est de la France, ainsi que les marques « s’engagent à ce que ces produits soient vendus au même prix ou un peu moins chers (5 % environ) que leurs équivalents emballés », selon un communiqué du distributeur.

[…]
Lire l'article en entier Source : Le Parisien Date source : 18 février 2021