Electro Dépôt – Pour consommer autrement, réparer plutôt que remplacer

Repéré le 25 septembre 2020
Pour consommer autrement, réparer plutôt que remplacer

Le confinement a encouragé une tendance : essayer de remettre en état ses appareils électroménagers en panne avant d’en acheter de nouveaux.

C’est souvent un réflexe : à peine son lave-linge tombé en panne (après la période de garantie), on file en acheter un flambant neuf pour le remplacer. « C’est devenu beaucoup moins automatique, se félicite Geoffroy Malaterre, fondateur de Spareka, start-up qui encourage l’auto-réparation et vend des pièces détachées. Le confinement a été un remarquable accélérateur, car les gens ont pris le temps de réparer leurs appareils et sont prêts à recommencer. »

Cette société vient de signer un partenariat avec l’enseigne d’électroménager à bas coût Electro Dépôt, pour inciter les clients à réparer avant d’acheter. « L’objectif, c’est de permettre aux gens de faire des économies et de préserver la planète », explique Stéphane Belot, directeur de la transition écologique chez Electro Dépôt. Non sans arrière-pensée : « Un client qui aura réussi à prolonger la durée de vie de son produit sera plus enclin à revenir et à en parler autour de lui. Il faut apprendre à perdre quelques ventes pour gagner des clients à long terme. »

[…]
Lire l'article en entier Source : La Croix Auteur : Florence Pagneux Date source : 20 septembre 2020