European Chicken Commitment : le oui mais de Lidl

Repéré le 28 juillet 2020

A son tour et après la plupart des enseignes en France, Lidl s’engage à respecter l’European Chicken Commitment (ECC).

Ce programme d’amélioration des conditions d’élevage et d’abattage des poulets a été initié par un collectif d’une trentaine d’ONG et d’associations de protection des animaux en Europe.

Lidl France promet de respecter d’ici à 2026 les critères de l’ECC pour la totalité de ses approvisionnements sur les produits MDD contenant au moins 50 % de viande de poulet.

Lidl fait toutefois entendre sa différence en appelant toute la filière avicole à une concertation «pour limiter les risques économiques et atteindre les objectifs fixés en 2026». Elle parle même de «dangers économiques» pour l’amont, éleveurs et industriels notamment. «Après consultation des fournisseurs et producteurs partenaires, il est apparu que 2 des 9 objectifs, que sont les questions de densité (30 kg/m² au lieu de 42 kg/m² actuellement) et de souches à croissance plus lente, sont difficilement envisageables voire inatteignables pour 100% des approvisionnements d’ici 2026», alerte le distributeur.

D’autres annonces à venir

«Notre politique est claire : nous ne prendrons jamais de décision sans étroite concertation avec le monde agricole ni au détriment de la filière, précise Michel Biero, directeur exécutif achats de Lidl France.

[…]
Lire l'article en entier Auteur : Frédéric Carluer-Lossouarn Date source : 20 juillet 2020