Grands Prix ESSEC du Commerce Responsable : le groupe Casino rafle presque tout

Repéré le 19 février 2020

Casino Guichard-Perrachon et ses enseignes ont reçu cinq récompenses lors de la cérémonie des Grands Prix ESSEC du Commerce Responsable, en présence d’Agnés Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. Dans le détail, trois prix et deux mentions spéciales des étudiants ont été remis au groupe stéphanois.

Le groupe Casino et ses enseignes ont presque tout raflé dans le palmarès 2020 du Grand prix Essec du Commerce Responsable. En tout, trois prix et deux mentions spéciales des étudiants ont été remis au leader de la distribution.

Trois prix pour le groupe Casino

En premier lieu, le prix « Services et Information au Bénéfice du Consommateur » attribué au groupe Casino pour son étiquetage bien-être animal. Cet étiquetage qui comporte 230 critères et 4 niveaux de notation (A, B, C ou D) prend en compte toutes les étapes de la vie de l’animal. C’est-à-dire de sa naissance à son abattage en passant par son élevage et son transport.

Le second prix concerne les « Ressources Humaines », décerné à Franprix pour son partenariat avec Emmaüs Défi, association qui lutte contre l’exclusion sociale à travers la réinsertion professionnelle de personnes en situation de grande précarité.

Le troisième prix, celui de la « Réduction de l’Impact Environnemental », revient à Cdiscount pour sa démarche d’innovation au service de la réduction de l’empreinte environnementale de toute sa supply chain. Cette dernière implique les emballages eco-friendly, l’optimisation de l’espace dans les camions, l’emballage 2D et 3D, l’exploration de mode de transports alternatifs, la gestion des invendus, les retours produits clients, entre autres.

Et deux mentions Spéciales Coup de Cœur des étudiants

En plus de ces prix, le groupe Casino s’est vu attribué deux mentions Spéciales Coup de Cœur des étudiants. D’une part Monoprix pour son partenariat national avec l’association Trisomie 21 des Alpes Maritimes. A travers ce projet participatif d’insertion, l’enseigne a permis notamment d’accueillir en stage et/ou d’embaucher en CDI des personnes porteuses de Trisomie 21.

Le groupe de Jean-Charles Naouri continue ainsi à changer la vision du handicap par la proximité. D’autre part Franprix pour son partenariat avec Phénix, organisme qui collecte dans les magasins du distributeur des produits invendus en DLC proche. Cette action vise à lutter contre le gaspillage alimentaire et donner une seconde vie aux invendus.

[…]
Lire l'article en entier Source : Le Mensuel Date source : 18 février 2020