Hautes-Pyrénées : Biocoop joue la carte locale

Repéré le 03 décembre 2020
Brouillon auto

Les magasins Biocoop de Tarbes et de Juillan ont noué deux partenariats qui vont dans le sens d’un ancrage territorial.

Le premier concerne la monnaie locale complémentaire citoyenne La Sonnantedont les trois Biocoop de Tarbes et de Juillan deviennent « un comptoir d’échange. À partir du 1er décembre, il sera possible de convertir ses euros en sonnantes et de payer ses courses en monnaie locale. C’est une action militante concrète qui correspond à nos valeurs » précise Jean-Baptiste Dauban, chargé de communication pour Biocoop. « L’intérêt de la monnaie locale, c’est qu’elle ne s’évade pas dans les paradis fiscaux et crée de la richesse sur le territoire », expliquent Monique Sanciaud et Françoise Marcinkowski, représentantes de la Sonnante qui, frappée par la crise sanitaire, compte aujourd’hui seulement 240 prestataires et 300 adhérents pour un volume de 14.000 unités.

Biocoop s’associe également à la société coopérative et participative Kanopé qui regroupe environ 120 entrepreneurs dont un tiers dans les Hautes-Pyrénées.

[…]
Lire l'article en entier Source : La Dépêche Auteur : Cyrille Marqué Date source : 3 décembre 2020