Skip to content
MENU

Que fait mon magasin ?

Sur quel thème

Près de chez moi

slogan-mr

Le pari « Good food » de Supermarché Match

Repéré le 04 novembre 2019

Drastiquement restructurée, l’enseigne Supermarché Match retrouve les voies de la croissance en misant sur le circuit court, le bio et l’offre traiteur. Une stratégie « Good food » qu’elle déploie à l’ensemble de son parc.

Une renaissance ! Après une lourde restructuration ayant entraîné 43 fermetures entre 2013 et 2017 pour un parc actuel de 116 points de vente, Supermarché Match renoue avec l’optimisme. Comme le présentait son président Louis Bouriez, en mai dernier (LSA n° 2558), « nous avons retrouvé le chemin de la croissance depuis trois exercices consécutifs avec un chiffre d’affaires en hausse de 2,8 %, à 1,05 milliard d’euros, et des bénéfices nets de 13,5 millions, à + 37 % versus 2017 ». à comparer aux 83 millions d’euros de pertes cumulées entre 2012 et 2016 !

Doubler les contrats locaux

Ce redressement, l’enseigne le doit à la fois à un retour à ses fondamentaux valorisant le frais et à une stratégie complémentaire baptisée « Good food » consistant à miser sur le bio, le circuit court et l’offre traiteur de qualité. Pour le bio, elle a signé, en mars 2018, un partenariat exclusif de distribution avec l’allemand Alnatura. « Nous avons commencé par une gamme de 400 références en PGC-FLS pour monter aujourd’hui à près de 600 produits, sachant que son catalogue en compte plus de 3 000 et ne cesse de s’enrichir. Une offre très attractive avec des prix de 30 à 50 % moins élevés que la concurrence sur le marché français », se réjouit Pierre-Yves Fenot, directeur marketing et concept.

En termes d’approvisionnement local, Match veut doubler les contrats signés avec les producteurs locaux – ils sont actuellement 200 –, prioritairement dans les filières primeurs, boucherie-charcuterie et crémerie.

[…]
Lire l'article en entier Source : LSA Date source : 31 octobre 2019
Scroll To Top
Copy link
Powered by Social Snap