Lidl confirme ses contrats tripartites mis en place avec les éleveurs de porcs et les industriels intermédiaires

Repéré le 20 avril 2020

Au dernier Salon de l’agriculture à Paris, Lidl France a renouvelé ses contrats tripartites avec le label rouge Opale, le Ch’ti porc des Flandres et Cirhyo. Michel Biero, le directeur des achats et marketing de l’enseigne, explique sa démarche.

Comment expliquez-vous le succès de la contractualisation tripartite ?

Michel Biero – « Note modèle prend avant tout en compte le coût de production en élevage. Avec ces contrats, nous achetons aux industriels intermédiaires la viande de porc et la charcuterie à un prix suffisant pour rémunérer correctement les éleveurs. Ce prix est fixé par eux. La répartition des marges tout au long de la filière se fait donc en toute transparence. La durée des contrats et les volumes sont également définis. Tous ces éléments permettent d’instaurer des relations de confiance de longue durée entre les éleveurs et nous. »

[…]
Lire l'article en entier Source : Réussir Auteur : Dominique Poilvet Date source : 14 avril 2020