MENU

Que fait mon magasin ?

Sur quel thème

Près de chez moi

slogan-mr

MDD, digital, travail avec les filières… La feuille de route d’Auchan pour 2022

Repéré le 07 octobre 2019

ean-Denis Deweine, directeur général d’Auchan Retail, a annoncé un peu plus précisément les axes stratégiques de l’enseigne dans le cadre de sa feuille de route pour 2022, à l'occasion du congrès LSA sur les stratégies commerciales. Résumé des idées fortes de son discours.

Au mois d’août, déjà, à l’occasion de résultats semestriels très attendus, Edgard Bonte, président d’Auchan Retail, avait délivré les ambitions clés d’Auchan pour 2022. Cette feuille de route pour les 3 années à venir se précise aujourd’hui peu à peu.
A l’occasion de la conférence Stratégies commerciales, organisé par LSA, Jean-Denis Deweine, directeur général de la structure, a en effet défini un peu plus précisément les contours de ce plan stratégique qui vise à redynamiser son enseigne : « Notre ambition est simple : transformer Auchan France pour en faire une enseigne client-centrique et singulière », assure-t-il. Concrètement, cette transformation vise à retravailler, d’une part, l’offre en profondeur, et, d’autre part, la fluidité des parcours clients au sein de l’enseigne grâce au digital.

Concevoir une offre « unique »

Pour ce premier volet, le distributeur assure qu’il va retravailler à la fois son assortiment et sa marque propre. Parmi ses objectifs, il souhaite que, d’ici 3 ans, 100% des produits alimentaires à marque propre bénéficient d’un label nutritionnel. Ces références seront en outre systématiquement conçues et ou notées par les clients.

Un appel du pied à l’amont

Le groupe s’est aussi exprimé sur l’amont : « Nous voulons doubler le nombre de nos filières Auchan responsable en France pour parvenir à 250, pendant que notre groupe atteindra 1 500 filières », souligne Jean-Denis Deweine. Les filières seront donc étroitement associées au groupe pour l’élaboration des produits à marque propre. Pour mettre en place ces partenariats, l’entreprise nordiste annonce déjà des changements pour les prochaines négociations commerciales, qui commencent ces jours-ci. « Nous allons réunir trois conventions distinctes avec nos partenaires fournisseurs : l’une avec les grands fournisseurs de marques nationales, le 11 octobre prochain, une autre avec les PME, le 22 novembre, la troisième avec les fabricants de MDD, le 9 décembre », précise-t-il.

Et annonce déjà des efforts à destination de deux filières: « En ce qui concerne le porc, nous allons accepter les hausses de tarif présentées par les TPE et les PME, à due concurrence de l’évolution de la matière première. Bien évidemment, c’est avec esprit de responsabilité que nous traiterons les demandes des autres opérateurs », souligne Jean-Denis Deweine. L’autre effort consenti s’adresse à la filière bovine :  » Après avoir revalorisé ces deux dernières années nos prix d’achat des steaks hachés ( à marque nationale ou MDD), nous allons proposer à nos fournisseurs de steack hachés, vendus à marque Auchan, soit 70% de nos ventes en volume, un dispositif mensuel de révision des prix », déclare Jean-Denis Deweine.

[…]
Lire l'article en entier Source : LSA Auteur : Julie Delvallée Date source : 4 octobre 2019
WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com