MENU

Que fait mon magasin ?

Sur quel thème

Près de chez moi

slogan-mr

Tout un écosystème au siège de Nature et Découvertes à Versailles

Repéré le 11 octobre 2019

Après trois ans de travaux, les salariés du siège social de Nature et Découvertes ont pris place dans leurs nouveaux locaux à Versailles Chantiers.

En sortant de la gare de Versailles Chantiers (Yvelines), un immeuble attire rapidement le regard. La Canopée, le siège social de Nature et Découvertes, accueille ses salariés depuis le 16 septembre et propose une architecture écologique. Le bois est le principal matériau utilisé et est visible d’extérieur comme depuis l’intérieur. « Tout est écoconçu. Cela cristallise l’engagement de la marque », souligne Fanny Auger, directrice du marketing.

Une plongée dans la nature

À l’entrée du siège, on se retrouve tout de suite plongé dans l’univers apaisant et nature de la marque. Des plantes, des livres et un éclairage avec des couleurs chaudes accueillent les salariés comme les visiteurs.
Si le bâtiment s’étale sur 100 mètres de longueur, les bureaux en open-space font tout de même très aérés.

« Nous avons réuni le siège social, le département digital et l’espace formation », explique Fanny Auger.

Au rez-de-chaussée, le magasin, le café botanique, l’accueil et des salles de réunion se suivent. Au premier étage, les bureaux se suivent avec les différents pôles les uns à la suite des autres et au dernier étage, des salles de réunion, nommées cabanes.

L’immeuble ne s’appelle pas la Canopée pour rien. Ici, vous avez l’impression d’avancer dans une immense cabane en bois avec de nombreux points de détente pour les salariés à commencer par le café botanique, un espace convivial ou les salariés se retrouvent pour manger et prendre un café, mais aussi pour travailler. Des bibliothèques sont à disposition dans tout le bâtiment pour les amateurs de lecture. Des hamacs entre les cabanes et des salles de réunion, aux noms de différents oiseaux, avec des petits poufs sont également mis à disposition.

Autosuffisant en énergie

À travers le sol, il est possible de voir l’eau utilisée pour la clim et les chasses d’eau s’écouler.

« La construction du bâtiment a un bilan carbone neutre et nous devrions normalement être autosuffisants en énergie grâce aux 250 m2 de panneaux solaires » », ajoute la directrice.

Et, à quelques dizaines de mètres du bâtiment, les salariés ont accès à une ferme de permaculture de 3000 m2. « C’est un lieu destiné à la pédagogie et aux innovations. Nous ne vendrons pas ce qu’on y produit, mais nous allons organiser des ateliers et des séminaires », explique Gilles Degroote, le jardinier et créateur de la ferme. Véritable poumon vert entre les bâtiments, le jardin permet aux employés d’avoir un espace de bien-être, mais aussi de s’acheter un panier de légumes par semaine.

[…]
Lire l'article en entier Source : Actu.fr Auteur : Timothée Petitjean Date source : 10 octobre 2019
WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com