Vers une « consommation verte » : Decathlon annonce sa participation à un projet pilote de la Commission européenne

Repéré le 01 février 2021
Brouillon auto

La Commission européenne a lancé hier (25 janvier) son initiative d’engagement en faveur de la consommation verte. L’enseigne française de distribution d’articles de sport Decathlon est parmi les premières entreprises à avoir annoncé sa participation au projet.

L’initiative relève du Pacte européen pour le climat (lancé le 16 décembre dernier) et est la première à être lancée dans le cadre du Nouvel agenda du consommateur (lui annoncé en novembre 2020). Cet agenda prévoit de « renforcer la résilience des consommateurs en vue d’une reprise durable ». Au programme, entre autres : des produits plus durables, conçus de manière plus respectueuse de l’environnement.

Selon Didier Reynders, commissaire européen chargé de la justice qui a officiellement lancé l’initiative hier, celle-ci doit « permettre aux consommateurs d’opérer des choix écologiques ». L’initiative répondrait au « besoin d’une plus grande transparence sur l’empreinte carbone des entreprises et la durabilité de leurs produits » pour les consommateurs.

Les entreprises participantes s’engagent dans cinq domaines : le calcul de leur empreinte carbone globale ainsi que de celle de leurs produits phares, une vente accrue de produits et services durables, la promotion de pratiques durables et un accès facilité aux informations sur les questions des consommateurs liées aux empreintes carbones des produits.

Moins d’émissions, plus de produits éco-conçus

Parmi les cinq premières entreprises à avoir signé l’initiative, Decathlon, leader mondial des articles de sport, a publié, hier également, son catalogue d’engagements élaborés avec la Commission en vue d’une transition durable. « Chaque jour, chez Decathlon, nous produisons des déchets, nous utilisons des ressources de la planète », y déclare Isabelle Guyader, chargée du programme durabilité au sein de l’entreprise. « Nous avons un impact, donc nous agissons ».

[…]
Lire l'article en entier Source : Euractiv Auteur : Magdalena Pistorius Date source : 26 janvier 2021