212 initiatives “Relations filières”

Le déconfinement progressif a certes commencé en France, mais cela n’a pas empêché le monde agricole de continuer à faire face aux conséquences du Covid-19. Intermarché, l’enseigne du Groupement Les Mousquetaires, a décidé de se mobiliser auprès des producteurs de fromages auvergnats et d’encourager les Français à en consommer.

Après le développement du label Agri-Ethique puis plus récemment de Bio française équitable par la Fnab, les consommateurs retrouveront bientôt une nouvelle estampille sur les produits de leurs rayons.

Le Groupement Les Mousquetaires s’engage à « augmenter progressivement ses prix d’achat aux éleveurs de races à viande » pour les produits destinés aux rayons de la boucherie de ses enseignes Intermarché et Netto.

Face à cette crise qui a frappé le pays, Intermarché s’est fortement engagé pour apporter son soutien surtout au monde agricole en identifiant chaque semaine des filières en besoin d’aide. Cette semaine, l’enseigne se mobilise pour appuyer les ostréiculteurs et les producteurs de Bleu d’Auvergne AOP.

Depuis le début du confinement, les réseaux Intermarché et Netto ont multiplié les actions solidaires pour soutenir les producteurs locaux durant cette période de crise. La solidarité est d’ailleurs tout aussi forte sur le plan numérique puisque 1 000 points de vente Intermarché et Netto sont désormais présents sur la plateforme en ligne « j’aide les producteurs locaux ».

À Cherbourg, Auchan propose à des producteurs locaux de vendre leurs produits. Plusieurs sont déjà référencés, et d'autres pourraient l'être prochainement.

Touchés de plein fouet par la crise sanitaire, les producteurs locaux s’organisent pour vendre directement aux consommateurs. Certains ont choisi de multiplier les canaux et de vendre aussi leurs produits dans les grandes surfaces de Lisieux.

Toujours dans le contexte de la crise sanitaire, Intermarché continue d’apporter son appui aux différentes filières du monde agricole. Cette semaine, c’est au tour de la pomme de terre primeur et la filière piscicole, avec la truite française, d’être soutenues tout en bénéficiant d’une campagne médiatique particulière.

Au dernier Salon de l’agriculture à Paris, Lidl France a renouvelé ses contrats tripartites avec le label rouge Opale, le Ch’ti porc des Flandres et Cirhyo. Michel Biero, le directeur des achats et marketing de l’enseigne, explique sa démarche.

Depuis le début du confinement, les ventes de fromages de terroir baissent en raison de la fermeture de la RHF, des marchés, des rayons à la coupe de la GMS mais également d’un changement de mode de consommation des Français. Et de nombreux producteurs n’arrivent plus à assurer les ventes. Dans ce cadre, Intermarché va mettre en avant certains produits pour relancer la consommation.