190 initiatives “Relations filières”

Dans le contexte de crise sanitaire dû au Covid-19 et en droite ligne avec la volonté Alexandre Bompard de soutenir et d'accompagner les PME, Carrefour se mobilise pour soutenir la filière de la pêche française.

Chaque année, les Trophées bretons du développement durable (TBDD) valorisent les actions en faveur de la transition durable et solidaire. Organisés par la DREAL, l’ADEME Bretagne et la Région Bretagne, ils permettent d’identifier des acteurs engagés et d’accélérer la dynamique bretonne vers la transition, en faisant rayonner les projets de développement durable les plus innovants.

Les accords de revalorisation dans la filière laitière continuent de tomber. L’enseigne Lidl vient d’annoncer la signature d’un partenariat avec Savencia pour le lait de vache et avec Lactalis pour la filière caprine.

La signature d’un contrat d’exclusivité entre ces établissements équivaut à la pose d’un jalon original et inédit dans la relation commune qui anime depuis cinq décennies ces deux entités.

Le groupe a développé une alimentation plus durable pour ses truites. L’innovation s’étendra progressivement à d’autres filières.

Le centre E.Leclerc d'Argentan reste, pour la 4e année, le meilleur vendeur Français du lait de la marque Fairefrance, qui rémunère mieux les producteurs.

Patrick Eychenié, secrétaire général de Métro France, annonce le lancement d’une charte qui concrétise sa solidarité avec le monde agricole, et ne cache pas que cette démarche colle aux attentes sociétales de ses clients.

Grande absente de la loi Egalim et des négociations commerciales de l’an passé, la filière laitière caprine se fait plus entendre pour 2020. Après avoir signé un accord avec Intermarché fin janvier, Soignon (Eurial) noue un partenariat avec Lidl.

« Après un déplacement et un agrandissement opérés en 2013, l’ouverture d’un espace culturel et d’un magasin sport E.Leclerc en 2016, des effectifs multipliés par 4 en 10 ans (pour atteindre près de 130 salariés temps complet à ce jour)", détaille Olivier Allard.

Intermarché a mis le paquet au Salon de l’agriculture pour parler de ses engagements auprès des éleveurs laitiers. Il a beaucoup été question de prix du lait durant les premiers jours de l’événement. À commencer par la rémunération des éleveurs de la Laiterie Saint-Père-en-Retz et de la Fruitière de Domessin, deux filiales Agromousquetaires.