309 initiatives “Transition écologique”

L’investissement de 50 millions d'euros permettra au distributeur Lidl d’alimenter en produits frais ses 47 supermarchés des Alpes-Maritimes et du Var.

Le Carrefour Market de Cabourg accueille une nouvelle « €cobox », solution pour le recyclage des plastiques qui se multiplie dans les grandes surfaces.

La crise sanitaire les a secoués, mais ils sont toujours là, au contact des consommateurs. Les centres commerciaux travaillent depuis à retrouver leurs repères d’avant 2020, mais ils n’ont pas renoncé pour autant à avancer sur leurs transformations, afin de mieux répondre aux attentes de leurs clients. Les sujets sont nombreux et peuvent dépendre de l’histoire, de la taille, de la nature… de chaque acteur, de ses relations avec ses enseignes locataires et avec ses actionnaires.

La galerie commerciale grégorienne propose un atelier pour récolter le miel des deux ruches installées en 2020 par l’entreprise Beecity sur le parvis extérieur côté boulevard de la Robiquette.

Cette première édition, dédiée aux entrepreneurs sociaux, est un appel à projets d’innovation responsable en faveur de centres commerciaux durables et solidaires. Trois lauréats seront récompensés, soutenus financièrement et installés à travers les prix « mobilité douce », « recyclage » et « commerce responsable ».

Engagé depuis de nombreuses années en faveur du développement durable, Picard s’est vu décerné le label Enseigne Responsable pour ses pratiques RSE vertueuses. L’enseigne livre ses objectifs 2026 pour continuer à accélérer sur ce thème.

La filiale de Nestlé devient l'une des plus grandes entreprises ayant obtenu le précieux label.

Dans le cadre de ses « engagements en faveur de la biodiversité », le centre commercial La Séguinière Outlet (ex-Marques Avenue) va accueillir, le 25 avril, trois ruches, soit 120 000 abeilles. C’est l’apiculteur local Famille Mary qui s’en occupera.

Le groupe Casino vient d'annoncer le lancement et l'affichage prochainement d'un baromètre de la saisonnalité des fruits et légumes vendus dans ses magasins. Le but est d'informer au mieux le consommateur pour une meilleure prise de décision.

Mieux qu’un NFT de singe : les NFBEES.